Skip to content
16 octobre 2010 / noelmuziotti

Bonjour, c’est nous, I Rusignoli Muntagnoli !

Dessin de Didier CUENCA en 1986

On fait des sorties et on vit des aventures.

« On s’amuse, on se fait des copains

On apprend de bien jolies chansons.

Nous fabriquons rien qu’avec nos mains

Des objets, des décorations. »

Publicités
7 août 2010 / noelmuziotti

2009-12-19 Penta

7 août 2010 / noelmuziotti

2009-12-16 Concert de Noël

Fête de Noël de l’Association du Fium’ Alto

avec I Rusignoli Muntagnoli

Concert du 16/12/2009.


* Il est né

* Douce nuit

* Bons baisers de Fort de France

* Per natale

* Dumane natale

* Noël interdit

* Petit garçon

Choristes : Francesca et Magali

Accompagnées au piano par Thierry Granier et à la guitare par Noël Muziotti .

7 août 2010 / noelmuziotti

2009-12-06 Moulin Mattei + HISTOIRE: PRINCESSE ALEXANDRA

Sortie au moulin Mattei avec un petit détour pour voir les éoliennes

et faire une séance photo !!!

Le 6
décembre 2009

Quelques présentations !

Salut,
c’est moi, Francesca, je vais vous raconter notre sortie au moulin Mattei ou nous avions décidé de faire nos MAGNIFIQUES photos pour le calendrier 2010 ! (Ah, au fait …Bonne Année !)  Même si  nous étions un peu tristes car notre amie Marine, ainsi que cousine pour Rémi  et nièce pour Noël, nous a quittés pour des dadas. Aïe, aïe, aïe! Mais bon, nous sommes des Rusignoli, et nous nous sommes vite repris pour continuer à sourire et à nous amuser ! Donc récapitulons : Étaient présents Noël dit Grand Rusignolu, Magali dite Magaloche, Rémi dit Rémioche et sa petite famille toute mignonne et moi, dite Cecca.

Un arbre bien mystérieux !

Noël est venu nous cher cher, Magali et moi, vers 9h (enfin je crois !) puis nous sommes allés à Biguglia pour attendre Rémi et sa famille qui doivent nous accompagner !
Arrivés sur la place, Noël nous dit d’aller voir combien coûte l’arbre de Noël
qui se trouve à cinq mètres de la voiture, près d’une dame qui vend ces sapins
soi-disant « magiques». Nous lui demandons le prix et elle nous dit que
l’arbre que veut Noël coute 50€ ! Magali couru le dire à Noël  qui me rejoignit près de la commerçante.
Celle-ci expliqua à Noël toutes les caractéristiques de l’arbre. Mais, Noël,
qui semblait tellement  sûr de l’acheter,
changea d’avis lorsque la dame lui dit qu’il était importé d’Afrique. Et, vu
que Noël est contre l’importation d’autre pays que la France ..! Mais, la dame,
qui semblait être si gentille et agréable, se révéla être en réalité une
maléfique sorcière. Noël tentât de fuir mais la sorcière l’attrapa par le bras
et lui dit qu’il était trop tard et que l’arbre était ensorcelé : Noël,
qui était tellement sûr de l’acheter, a déchainé sur lui la malédiction du
« sapin mort » ! Elle dit aussi que le seul moyen de briser la
malédiction est de piquer Noël avec l’aiguille de la chance sinon tous ses prochains
Noëls seraient gâchés. Sur ces mots la sorcière disparut !

Bravo Magali !

Mais, car
même dans les pires situations il y à toujours un « mais », Magali avec
sa cervelle de génie eu une idée géniale ! Tout en haut du sapin mort se
trouvait une aiguille qui servait à poser l’étoile et alors, avant que
Noël  ne commence à paniquer, Magali
court vers l’arbre, arrache l’aiguille et pique Noël qui s’évanouit pour
quelques minutes. A son réveil l’arbre avait disparut et à sa place était
apparu une lettre adressée aux Rusignoli. Le Grand Rusignolu en personne
l’ouvrit et lu son contenu :

« Bonjour, mon nom est Princesse
Alexandra mais, avant tout, merci de m’avoir délivrée de cette malédiction qui,
depuis près de 250 ans, me tenait prisonnière dans cet arbre qui autrefois
était un arbre du royaume de ma famille,
lorsque j’avais 7 ans ! Mais, comme toutes les petites de mon âge, je
n’écoutais pas souvent mes parents, la reine et le roi. Après m’avoir grondée
pour leur avoir désobéi, ils me dirent d’aller m’enfermer dans ma chambre pour
réfléchir à ce que j’avais fait. Mais, une fois de plus, je ne leur obéis pas
et celle-ci fut la fois de trop ! En m’échappant du château, j’emboutis une
vieille dame qui vendait des sapins. Elle tenait à la main une boule de Noël en
cristal. En la heurtant, involontairement, je fis tomber la boule et tout son
pouvoir se déversa sur nous : Moi je devins prisonnière d’un sapin que vendait
cette dame tandis qu’elle se transforma en sorcière. Surtout, ne vous en prenez
pas à elle pour ce qui vous est arrivé, je vous en prie, car elle a fait cela
dans le but de nous délivrer toutes deux de cette terrible malédiction. Tout ce
qui vous est arrivé était donc indispensable pour rompre le charme ! Grâce
à vous je peux enfin retourner dans mon palais auprès de mes parents dans le
pays fantastique de « Musicaland » ! Alors, merci ! « 

Signé:


Princesse Alexandra Musica

Noël nous demanda
de ne rien dire à personne mais moi je vous le dis, à vous. Alors, CHUT !!!

Un voyage mouvementé !
Mais une arrivée tranquille. Enfin presque !

On remonte
vite fait dans la voiture. Rémi et sa famille arrivent dix minutes après et
c’est parti. Le voyage commence ! On peut dire que ç’était drôlement bizarre. Les
virages, qui habituellement sont assez petits, étaient larges et te donnaient
la sensation d’être sur un bateau où la mer est en tempête !                                   Tellement en
tempête qu’au bout d’un moment Magali se senti mal et eu envie de vomir. VITE
Noël s’arrête au bord de la route et, HEUREUSEMENT, Magali n’a pas vomi. Je lui
donne un de mes cookies et c’est reparti.

On arrive
enfin dans un petit coin tranquille, mais il fait bien froid. On sort tout de
la voiture : chaise, bâche, nos 10 blousons, mais, surtout, la nourriture car
tour le monde est affamé ! On s’installe et on commence à manger.  Une fois qu’on à fini les grands boivent leur
café et nous, les enfants, allons jouer ! Magali trouve une branche bien grande
et nous décidons de la replanter. Une fois bien fixée au sol on commence à la
décorer. Magali inscrit nos initiales avec son petit couteau ! Avec le bâton
des cérémonies  je baptise l’arbre et
nous le laissons reposer en paix. AMEN !

Rémi trouve
une espèce de soucoupe volante et commence à jouer au frisbee avec. Mais, au
bout d’un moment, il commence à entendre comme des petits cris qui venaientt du
frisbee. Rémi, pris de peur, l’envoya dix mètres plus loin, croyant qu’une
minuscule famille de martiens habitait dans son frisbee. Mais il ne faut
surtout pas avoir peur, Rémi s’est surement trompé, il a du entendre un oiseau
ou un écureuil. Enfin, quoi que ce soit, il ne faut pas avoir peur ! Enfin
c’est ce que nous croyons mais, quand Magali voulu récupérer le frisbee, il
avait disparu. On pouvait voir des marques sur le sol comme si quelque chose
avait décollé ! On a tous eu deux secondes de panique mais nous nous sommes
vite repris en pensant à deux choses : La première c’est que ces petits
martiens étaient surement sympathiques (enfin sauf avec Rémi qui les avaient
secoués comme une bouteille de Pago !) Et la deuxième c’est que nous avions
fait la découverte du siècle.  WAOU !
Enfin, nous saurons si nous avions raison le jour où ces martiens débarqueront
sur terre (peut-être en 2012 !) Enfin, passons, ce n’est pas très grave !

Séance photo pour des
stars ! (Merci à notre photographe préférée !)

Une fois remis de nos émotions nous partons à
la recherche d’endroits mignons pour faire des jolies photos pour nos
calendriers ! D’abord nous faisons des photos dans une vieille chapelle à
moitié détruite, puis au milieu des arbres comme si nous étions des serpents. Ensuite
devant la montagne aux éoliennes. Et nous repartons à la recherche d’autres
endroits. Nous traversons un champ et nous trouvons un arbre parfaitement
photogénique ! Nous montons dessus et, sourire ouistiti, nous descendons
de l’arbre et encore des photos ! Rémi pour faire le clown se pend à une branche
mais celle-ci cède, à peine Rémi eu décollé les pieds du sol. Aïe ! Et il
tombe sur le dos mais, heureusement, il ne se fait pas mal ! FIUF !

Le Moulin Mattei !

Une fois
notre séance photos terminée, tous en voiture pour allez au Moulin Mattei ! Et
là le vent soufflait vraiment fort, tellement fort que Marie et Moi nous nous
sommes presque envolées ! Mais, grâce au vent nous avons pu entendre le son des
orgues éoliennes. COOL ! Après une montée très dure on arrive enfin au moulin
et c’est reparti les photos ! C’était magnifique, le vent nous poussait ! Puis
on se refait la descente, et, cette fois, quatre fois plus vite ! Rémi
arriva le premier, ensuite moi, ensuite… HEU, désolée, je sais plus ! Enfin une
fois que nous étions presque tous en bas on s’allonge sur le muret et on
regarde le ciel. WAOU, magnifique !

Les éoliennes !

Et c’est
reparti une nouvelle fois, tous en voiture pour aller voir les éoliennes ! Une
fois là-bas on redescend de la voiture et c’est parti pour la découverte. C’est
totalement magnifique, sublime, splendide, MAIS très bruyant ! On escalade un
tas de pierre et on se retrouve juste sous les pieds d’une éolienne. WAOU !
Puis on fait des photos et des vidéos devant les éoliennes. Bon, je crois que
c’est tout pour les éoliennes !

Le goûter !

On réembarque,
mais, cette fois, sans itinéraire précis, juste à la recherche d’un coin mignon
et tranquille où pouvoir goûter ! Le premier endroit et un peu lugubre avec
toutes ses poubelles ouvertes et puantes !!!! Nous ne descendons même pas de la
voiture et nous repartons à la recherche d’un autre endroit. Le deuxième
endroit est parfait. On goûte. On se fait une petite partie de cache-cache et
ciao, ciao ! On dit au revoir à Rémi et Noël nous raccompagne chez nous.

En espérant que
notre aventure vous a plu !      Je vous
dis : AU REVOIR !

©Francesca©

7 août 2010 / noelmuziotti

2009-10 Camp Calvi

Camp à Calvi (Camping "U Libecciu")

du 27 octobre au 1er novembre 2009

(écrit, tapé et
raconté en partie par Magali sauf pour « La Randonnée »)

Le mardi
27 octobre, à 10h00, NOËL et REMI vont chercher MAGALI à Figareto et ensuite MARINE à Biguglia.

Nous
partons et faisons plus de la moitié de la route avant de s’arrêter sur l’ « Aire
de repos et de pique-nique de Tesa » sur la route « A
Balanina » pour manger. Mais des chats affamés nous cassaient les
pieds pendant toute la pause donnant ainsi lieu à des coups de pieds.

En passant
par Ile Rousse, nous arrivons à Calvi en quête 
du camping « U Libecciu » à une centaine de mètres  du camping des « Castors ».

Après
l’avoir trouvé on installe nos affaires puis direction SUPER U pour faire des
achats alimentaires, on goute et on rentre avant de faire des pompons et manger
un couscous piquant et après on fait nôtre toilette puis on redécore
l’intérieur en toile d’araignées et bonne nuit !

 Deuxième jour

Mercredi 28 octobre

Noël se
lève à 6h pour faire des pompons et Magali à 6h45 pour l’aider. Remi se lève plus
tard et enfin Marine puis on déjeune.

Aujourd’hui
on part à Festiventu pour réserver des places d’activités.

1 :
stand d’Amnesty International.

2 :
direction accueil pour prendre des brochures.

3 :
stand des petits débrouillards.

4 :
quizz sur les droits de l’enfant.

5 :
calcul de notre empreinte écologique.

Et on va manger
au bungalow.

 14h15 :
On retourne à Festiventu

6 :
On va chercher des « bidules machins trucs » gratuits.

7 :
On fait le tour, Magali et Marine trouvent le stand de Murielle : la maman
de Lydie (une amie d’enfance de Magali) .Chouette ! Lydie va venir !

 Troisième jour

Jeudi 29 octobre

 Ce
matin-ci nous repartons à Festiventu ainsi que l’après-midi puisque nous avons
réservé des places :

1 : Cerfs-volants.

2 :
Amnesty International.

3 (après-midi) :
Les petits débrouillards.

4 : Achat
d’un marque-page en lettres de calligraphie.

5 : Spectacle
de basket Aérien Freestyle.

6 : Pour
clôturer la journée, on regarde un spectacle de Beat Box Battle.

Nous
rentrons au camping, faisons notre toilette, mangeons et nous couchons.

  Quatrième jour: La Randonnée

Vendredi 30 octobre

(par Noël, prise des
notes par Magali)

            A
10h00, nous partons du bungalow.

Etape n° 1 : Notre Dame de la Serra.

Nous traversons la ville
de Calvi puis arrivons à Notre Dame de la Serra. Nous prenons des photos, il
fait très beau et c’est sublime !

Etape n° 2 : Plage de Galeria.

Nous allons à Galeria par
la route de la côte. En route nous voyons des éoliennes ! Arrivés sur la
plage de galets, les enfants jouent pendant 45 mn dans les cailloux et font des
ricochets sur l’eau. Pour Magali, c’était le meilleur moment de la journée.

Etape n° 3 : Pique-nique à Pirio.

A 12h30 nous partons de
la plage en direction de la Maison Cantonière de Pirio.

Une fois arrivés, après
beaucoup d’hésitations, Noël s’est décidé à entrer dans la maison après que
Rémi ait trouvé la  clé dans la cachette
habituelle. Nous refermons et pique-niquons à l’extérieur, sur les escaliers du
laboratoire. Ensuite les enfants jouent dans la forêt.

Nous repartons à 13h30 en
direction du village de Montestremo.

Etape n° 4 : Chemin du Col de Caprunale.

                Après
le village de Montestremo, nous prenons le chemin du Col de Capronale. Nous
roulons très lentement pendant sur une route recouverte de pierres. Après un
kilomètre nous laissons la voiture, il est 15h15.

                Nous
continuons à pieds les 4,5 km restants jusqu’au pont traversant le ruisseau de
Capronale près de la source de Tassi. Les garçons, arrivés les premiers,
prennent des photos. Les filles sont arrivées peu après, courageusement, alors
qu’ellles avaient décidé de s’arrêter en route.

                A
17h25 nous repartons en direction de la voiture. Rémi, Marine et Magali
arrivent à 18h40. Noël les rejoint 10 mn plus tard, complètement fichu, à
l’ouest, ravagé, épuisé ! Après avoir goûté nous reprenons la direction de
Calvi pour rentrer au bungalow vers 20h15

 Cinquième jour

Samedi 31 octobre

Journal de MAGALI :

On
part à Festiventu à 10h. Puis Marine et Magali vont voir Andréa (une amie de
Magali) pour faire des fleurs en canettes et voir le trapèze. Et on va faire un
planeur et pendant que Marine va promener avec son père je vais voir Lydie !
Ouais ! On parle et Marine revient puis on va manger.

Journal
de MARINE
 :

(raconté par Marine mais écrit et
tapé par Magali et corrigé par Noël pendant que Rémi fait couiner ses ballons.)

1 :
Je suis allée faire des fleurs en cannette avec Magali et sa copine Andréa.

2 :
Puis nous sommes allées aux ballons.

3 :
Mon père est arrivé et je suis allée avec lui voir les stands pendant que
Magali et Andréa vont au  trapèze.

4 :
L’après-midi  avec Rémi on aide à finir les préparatifs pour la parade du
stand de papier mâché.

Journal
de REMI
 :

La
Grande Parade
 :
J’ai aidé à préparer la parade, j’ai attaché 
des poissons et des pigeons en « bidouilles » ou papier maché..

Pendant la
parade, Marine, Magali et moi Remi étions déguisés en poissons. Nous avons
fait le tour de Festiventu, nous sommes allés au port puis dans le Vieux Calvi.
Nous sommes ensuite revenus au Festival.

Magali est
restée au festival pour aller au basket acrobatique : elle a marqué mais
est retombée sur le talon et ça fait très mal !

 HALLOWEEN

 

1 : Chasse aux bombons à l’hyper U :

Nous
enfilons nos costumes et filons à l’ HYPER U .Il faut rester    aux caisses, c’est la règle. Et évidemment il
n’y a que des chewing-gums alors les gens ne nous donnaient que des    chewing-gums ! Ensuite une dame nous a
donné de l’argent pour nous acheter des Haribos.

 2 : Chasse aux bombons dans le camping :

OUUUUUUUHHHHHHAAAAAOOOOUUUUH !

Comme la
récolte précédente n’était pas bien forte, nous sommes allés tenter notre
chance dans le camping. Cette fois la récolte était magique : nos chapeaux
étaient remplis de bombons.  Quand tout à
coup devant une porte on voit une affiche avec une photo de nous il y avait
marqué :

WANTED!:IT’S CRIMINALS
REWARD FOR 100 000$.

Oh non !
Nous sommes recherchés FLUTE de ZUT et de CROTTE de BIQUE ! Il faut pour
une fois se débrouiller seuls et brrr ! Il fait froid en plus …….

 La Grande Cavale : Non de Non, regardez
il y a des ados qui ont vu l’affiche.
ILS VEULENT NOUS FAIRE PRENDRE ! COURONS !

Nous
coursâmes longuement pour nous sauver et, en chemin, les gens nous lançaient
des bombons, ce fut même une attaque ! 
OUF ! C’était moins une !

En
rentrant la police revint s’excuser et nous donner encore des bombons. Ce soir
là ce fut la fête.

 On
mange et Magali se couche tôt, même un 
peu trop tôt , quand elle entend….

MAGALI EST AU LIT !

MAGALI EST AU LIT !

MAGALI EST AU LIT !

Et tout le monde qui rigole !

 AAAAAAAAAHHHHHHH !
On me force à me reveiller !

OUF !
C’est pour jouer au monopoly. Il n’y a ni gagnant ni perdant.

  Dernier jour 

Dimanche 1er novembre

Nous nous
levons, déjeunons et faisont nos bagages.

Nous
allons jouer dans le camping et la famille de Noël arrive : André,
Marie-Thé et Marie, Antoine et Danielle, Mari-Do, Virginie et Christine.

Nous
mangeons et allons jouer dans l’aire de jeux Virginie, Marine, Marie, Rémi et
moi Magali.

Ensuite
nous partons à Festiventu : Nous allons chercher nos papiers recyclés puis
on va voir Marine faire une éolienne.

Nous nous
disons au revoir et partons chacun de notre coté…

 A bientôt pour une nouvelle aventure !

 ACTIVITÉS :

REMI

– Stand
des ballons : animaux et épée en ballons

– Fabrication
d’un bateau en bois

– Avion
en carton

– Insectes
avec des bouchons

– Fleurs
avec des canettes

– Les Petits
Débrouillards.

– Basket acrobatique.

– Papier
recyclé.

– Réalisation
film animation avec animaux en pâte à modeler.

– Stand
de la mer : film avec animaux marins


Préparation parade en accrochant poissons et mouettes puis Grande Parade


Spectacle de beatbox

 

MARINE

28 /10 :

– Atelier
Capuéra (danse et combat brésilien)

– Les Petits Débrouillards.

– Questionnaire sur les droits de
l’enfant avec Amnesty International.

29 /10 :

– Ballons.

– Animaux
en bouchons.

– Les Petits
Débrouillards.

– Basket
aérien.

  Papier recyclé.

 

MAGALI

28/10:

– Capuéra.

– Les Petits
Débrouillards.

– Basket
aérien.

29/10 :

– Cerf-volant.

– Les
Petits Débrouillards.

– Spectacle
de basket acrobatique Im-pré-ssio-nant !

– Spectacle
de BeatBox Battle.

 

 

7 août 2010 / noelmuziotti

2009-09-27 Sport en famille Ernella + HISTOIRE: COURSE AU MONT VENUS

 Sport en Famille » au
camp d’Ernella !!!

27
septembre 2009

     Le départ !

Bonjour à tous !
Je vais vous raconter notre journée à Ernella pour « Sport en Famille »
dont la matinée s’est transformée en mini aventure !! Donc pour cette
aventure on pouvait compter sur les  2
garçons toujours présents : Noël et Rémi !!!!!!    Les 2 M : Marine et
Magali !!!!!!   Et, pour finir, moi
l’intruse du jour, Francesca !!!!! 
Bon sinon après il y avait les parents de Rémi et sa petite sœur :
Marie !!!!!  Et le père de
Marine : Paul !!!!

Bon, les
présentations son finies, maintenant je vous raconte notre aventure : Noël
est parti de chez lui avec, déjà à bord de Space Blue nouvelle génération,
Marine et Rémi. Au passage il a récupéré Magali et est venu me chercher. Heureusement
qu’Ernella ne se trouve pas du côté de Bastia car au retour nous avons du nous
arrêter chez Magali car elle avait oublié la DELICIEUSE quiche qu’avait fait sa
mère ! (Je me demande si Magali n’a pas oublié son cerveau la dernière
fois qu’elle est allée camper à Ernella.)

 

     L’arrivée !

Arrivés à
Ernella tous les Rusignoli étaient EXTREMEMENT contents de retrouver cet endroit
où ils avaient si souvent campé !!!! Mais, moi, j’étais enchantée de découvrir
cet endroit si merveilleux pour la première fois !!!!!  A peine descendus de la voiture nous nous
sommes tous précipités boire au petit robinet d’eau de source !!! Elle
était si fraîche ! (on aurait dit de l’eau de source, ha ! ha !
ha !)

 

     A la découverte de l’aventure !!

Juste après
avoir bu une grande gorgée d’eau, nous nous sommes armé seulement de notre
courage et nous sommes partis, moi, pour découvrir les merveilles d’Ernella, et
les autres, pour me narrer leurs aventures passées et se replonger dans cet univers
fantastique en espérant vivre une nouvelle aventure !!!!!!  Nous sommes partis dans la forêt et Noël ma
citait tout les endroits (le Gondor, le Mordor…) et, en plus, j’en trouvai
pleins d’autres comme « la caverne aux crabes », « le tronc
rocheux », « l’arbre de la connaissance » et pleins d’autres !!!!
Arrivés au Mordor on est tous monté sur le tronc rocheux et on a essayé  de faire comme du surf et, quand Noël est monté
dessus avec nous, tout d’un coup, c’était comme si on avait touché un « porte-au-loin »
(la fameuse botte qu’il y a dans Harry Potter et la coupe de feu).

               Nous nous sommes retrouvés dans
un univers parallèle où un petit bonhomme bien grincheux  à notre goût a pointé un bâton sur nous en
disant :

            
« Qui êtes vous ? »

             Nous
lui avons répondus fièrement que nous étions une bande d’amis partis à
l’aventure. Nous lui avons dit aussi que nous chantions et que Noël jouait de
la guitare et, surtout, que nous sommes « I RUSIGNOLI MUNTAGNOLI » !

             Juste après que nous ayons prononcé
ces derniers mots, il s’est incliné vers nous et a dit :

            
 « O mes Seigneurs, vous êtes ici, comme
la grande panthère blanche nous l’avait prédit ! »
 

             Nous sommes restés la bouche grande
ouverte par ce qu’avait dit ce petit bonhomme, il nous avait appelés « Seigneurs » ! Puis il poursuivit :

            
 « Chaque année notre maléfique roi
organise une escalade sur le Mont Vénus pour savoir qui sera le nouveau
souverain, mais, durant dix année d’affilées, il a blessé nos concurrents, nous
forçant à déclarer forfait. ce qui fait que, durant toutes ces années, nous
avons été obligés d’avoir cette personne cruelle à la tête du royaume. Mais,
cette année, la panthère blanche nous a prédit que I RUSIGNOLI MUNTAGNOLI  viendraient et nous libèreraient de cet
ignoble individu ! »

             Alors, Marine répondit du tac au
tac :

            
« Et donc c’est nous qui devons escalader le mont machin chose ? »

            
« Le Mont Vénus ! »
« répondit le petit gnome.

             Oui mais vous, votre altesse Noël,
ne craignez rien ! Vous ne devrez pas l’escalader, seulement Remi, Marine,
Magali et Francesca devront je faire. Si l’un d’eux atteint l’arbre doré avant
l’équipe adverse vous gagnez et notre bien aimé Arthur deviendra le roi, mais, vous,
vous aurez bien sûr une récompense !!!!!                                                                
             

             Nous
crions tous en cœur :

            
« CHICHE ! CAP ! DAC ! AYACK ! »
Et nous
relevons le défi.

             Nous nous plaçons rapidemment sur
la ligne de départ et un homme cria :

            
«  A VOS MARQUES ! PRÈTS ! PARTEZ ! »

             Marine devance tout le monde suivie
de Rémi et de un de nos adversaires. Ensuite il y avait Magali puis moi,
Francesca, et, enfin, juste à l’arrière, nos trois autres adversaires. Bon je
vais vous évitez le récit de notre course dans la montée. Ça a duré prés de trois
quarts d’heure et toutes les deux minutes certains se surpassaient et se dépassaient.
La seul chose que je vais vous dire c’est que Marine est toujours restée la
première. Au moment où elle aperçu l’arbre au sommet du « mont machin
chose » (comme elle dit), non pas l’arbre pour faire la sieste, encore
moins l’arbre de pomme, mais bien sûr l’arbre doré, je peux vous jurer que pour
la première fois de ma vie j’ai vu les yeux de Marine comme s’allumer. Elle est
alors partie plus vite qu’une fusée. Une fois
qu’elle eu touché l’arbre, comme par magie nos adversaires disparurent. Nous
nous sommes tous regroupés autour de l’arbre. En même temps un petit bonhomme,
beaucoup plus joyeux que le premier, s’approche de Noël et lui dit :

            
« Mon Seigneur, votre tribu « I Rusignoli Muntagnoli » a vaincu
et vous nous avez délivré de ce roi tant cruel ! Pour vous récompenser je vais
vous donner une boule mais pas n’importe quelle boule ! Une boule magique
qui vous apportera la victoire. Mais, attention, vous ne pourrez vous en servir
qu’une seul fois dans votre univers ! Elle va aussi vous servir à quitter
notre monde : dès que vous l’aurez en main vous serez retransportés chez
vous. Une fois rentrés vous ne devrez parler à personne de notre monde et, inutile
d’essayer de revenir, vous n’y parviendrez pas, je vous l’assure ! »

             Nous  fîmes un hochement de tête pour lui montrer
que nous avions bien compris. Alors, pour conclure il dit :

            
« Merci de tout cœur au nom de tout notre peuple !

             Noël pris la boule et, le temps de
crier tous « AU REVOIR ! »,
nous étions de retour à Ernella.

 

     Une aventure à couper le souffle !!

Une fois revenus
dans notre monde, Noël était en bas d’une pente légèrement escarpée, avec son
téléphone à la main en train de nous filmer pendant que nous autres nous
trouvions à moitié de cette pente. Alors, sans hésiter nous commençons
l’ascension. Arrivés en haut nous vîmes un magnifique crapautier mais bon je ne
vais pas vous barber longtemps avec mon crapautier. Au moment de redescendre
pour rejoindre Noël, Magali, prise de  vertiges ne réussit pas. Pendant que Marine et
moi redescendions, Noël donnait des informations à Rémi. Je n’ai pas bien tout compris
sauf que Rémi et Magali devaient prendre la route, sans danger, pour rejoindre
le camping où nous avions tous rendez-vous. 
Mais, une fois Noël, Marine et moi arrivés au camping, impossible de retrouver
nos deux aventuriers ! Alors nous longeons la route pour les rechercher.
La seule personne que nous ayons trouvée était le père de Marine qui arrivait
en voiture et qui s’est joint à nous pour les recherches ! Une fois que
nous nous sommes rendu compte qu’ils ne pouvaient pas être au bord de la route,
nous avons repris le chemin pour retourner près de la pente.

Et là, comme un
mirage, nous avons aperçu Magali et Rémi, tels des chevaliers revenant d’un
combat ! Marine et moi nous sommes mises à courir vers eux et eux vers
nous. Pendant ces quelques instants c’est comme si le temps s’était
ralentit !!! Une fois que nous étions tous réunis, nous leurs avons
demandé par où ils étaient passés mais, même après qu’ils nous l’aient expliqué
vingt fois, personnellement, je n’ai toujours pas compris comment ils ont
fait !

 

     Tous à table !!

Enfin ce n’ai
pas très grave car le moment tant attendu 
arrivait : c’était bientôt l’heure de MANGER ! Bien sûr, juste avant de manger,
on a fait un mini partie de baby-foot. Puis on a nettoyé la table, on a tout
sorti de la glacière et on a commençé à manger. Il  y avait la quiche de la mère à Magali, Noël à
fait une salade super, méga, extra délicieuse il y avait des œufs de ses poules.
Moi j’ai amené du Kiri et des fruits mais, désolée, j’ai totalement oublié ce qu’avaient
amené Marine et Remi. La seule chose que je crois savoir c’est que l’un des
deux s’était chargé du pain. Mais, bon, ce n’est pas le détail le plus
important.

 

     Quelques chansons tous ensemble !!!

On est tous
allait chercher nos classeurs et nous nous sommes mis à chanter les adultes ce
sont même mit à chantait avec nous, même si dans quelques chansons il ne
chanter pas précisément avec le même air que nous ! Mais bon ce n’est pas
très grave vu qu’on c’est bien amusait et à mon avis eu aussi se sont bien
amusait vu qu’ils s’en sont donnait à plein poumons !!! Une fois avoir
fini les autres sont allaient jouer au baby-foot, Noël et Moi nous avons fait
choisir au adulte des chansons que les autres ne connaissais pas sauf certaine,
par exemple "Aimer à perdre la raison" mais ils ne sont pas venu la
chanter, il faut dire que sa n’a pas était facile de la chanter car moi je suivait
la guitare, enfin l’air qu’on a appris tandis que les adultes chanter 2 airs
différents au bout d’un moment Noël n’y arrivait pas à nous suivre alors nous
nous sommes tous mis au même air !! À au faites j’ai oublié de vous dire
que pendant qu’on chanter Marine a fait un collier de pâquerettes qu’elle a
donnait au chien finalement !!

 

     La pétanque et notre FAMEUSE boule
magique !

Une fois fini
de chanter on à vendu quelques tickets de tombola puis il y a eu un concours de
pétanque. La seule chose que Rémi et moi n’avions pas compris c’est qu’il
fallait s’inscrire. Du coup nous n’avons pas pu participer au concours de
pétanque. Nous avons quand même bien joué : nous avons pris trois boules, une
servait de cochonnet, moi j’avais une boule et Rémi une autre. On est arrivé
jusqu’à quatre vingts mètres du cochonnet et on s’est bien amusé. Jene vais pas
vous raconter précisément ce qui s’est passé durant le concours car je n’y
étais pas. Tout ce que je sais c’est que l’équipe de Noël s’est retrouvée sans
cochonnet et s’ils n’en trouvaient pas un ils seraient disqualifiés. Alors Noël
a pensé à la boule qu’on lui avait donnée le matin même. Il la sortit de sa
poche et ils commencèrent à jouer.

 

     Le goutter et le départ !

Une fois le
concours terminé, Noël nous a préparé du chocolat chaud. C’était super bon,
comme « dab », quoi ! Une fois toutes nos affaires mises dans la
voiture on dit au revoir à Marine et Paul.
Au moment de notre départ, le coéquipier de Noël arriva en courant avec un
délicieux fromage corse dans les mains. Il lui annonça que leur équipe avait
gagné le concours et que leur récompense était ce fromage. Il avait décidé de
lui donner ! Noël le remercia et nous partîmes.

Une fois sur la
route il toucha sa poche et s’aperçut que la boule avait disparu. En effet, il
n’aurait pu s’en servir qu’une seule fois et en plus il a gagné ! Il nous
raccompagna à la maison et, après ces heureuses émotions, nous nous sommes
quittés.

Je vous dis « au
revoir » en espérant que notre aventure vous a plu !

À une prochaine
aventure ! Ciao !

Foti Francesca

7 août 2010 / noelmuziotti

!!! libre !!!